• VTEM Image Show

    ANSICE

    Agence Nationale de Sécurité Informatique et de Certification Électronique
  • VTEM Image Show

    La Cybersécurité

    L’ANSICE est chargée d’assurer pour le compte de l’État la régulation, le contrôle et le suivi des activités liées à la sécurité des systèmes d’information et des réseaux de communications électroniques
  • VTEM Image Show

    La lutte contre la cybercriminalité

    L’ANSICE est chargée de concevoir et de mettre en œuvre les politiques de lutte contre la cybercriminalité telles que définies par la Loi
  • VTEM Image Show

    La protection des données

    L’ANSICE est chargée à ce que les TIC ne comportent aucune menace aux libertés publiques et à la vie privée, d’assurer la protection des données à caractères personnel
  • VTEM Image Show

    Atelier

    L’ANSICE a organisé un atelier de validation des documents de base relatif à la protection des données à caractère personnel
  • VTEM Image Show

 

Atelier sur les enjeux de la cryptographie

L’Agence nationale de sécurité informatique et de certification électronique (Ansice) forme les agents et cadres de l’administration publique et privé en cryptographie.

L’Agence nationale de sécurité informatique et de certification électronique (Ansice) a organisé un atelier sur les enjeux de la cryptographie et de la signature numérique ce mercredi 27 novembre 2018 au centre Almouna.

Cet atelier, premier du genre, a réuni les agents et cadres de l’administration publique et privée du Tchad. Il a pour objectif de mieux appréhender les innovations dans les secteurs publics et privés à l’ère de la digitalisation.

Selon l’expert en cryptographie, Dr Bell Bitjoka Georges, cette mutation comporte également des risques notamment la cybercriminalité et la cybersécurité, raison pour laquelle, il faut protéger les données à caractère personnel ainsi que les transactions bancaires. « La cryptographie apparait  alors comme un rempart contre ces risques liés à la mutation technologique », informe le Directeur général de l’Ansice, Mahamat Aware Neissa.

Pour le directeur général l’Ansice, la sensibilisation des agents et cadres de l’administration sur les enjeux technologiques est une obligation. « L’existence d’une nation dans le cyberespace nécessite aussi la cyber intelligence », précise-t-il. D’où la création de cette agence afin de prévenir les risques technologiques. « Sans cela, le secteur de l’économie, de la santé, des infrastructures et de la sécurité connaitront des attaques qui seront dommageables pour le pays », souligne le directeur général de l’Ansice qui estime que « la sécurisation des messages n’est non seulement pour les entreprises mais aussi pour les particuliers à cause des piratages ».

Asnan Non-Doum